Marqueterie de paille : actualité et techniques d’un métier d’art rare

La marqueterie de paille, née en Europe au XVIIème siècle, est un artisanat d’art en train de renaître, mais encore peu connu du grand public. Plus insolite que la marqueterie de bois, elle consiste à recouvrir des objets avec des plaquages de fétus de paille de seigle. Avec un savoir-faire unique, employant une matière naturelle plutôt rustique, la petite vingtaine de marqueteurs de paille en activité aujourd’hui en France sublime les objets qu’ils travaillent.

La marqueterie de paille, un métier rare

Aux alentours des années 2000, il n’y avait en France plus qu’une marqueteuse de paille : la Maître d’Art Lison de Caunes. Mais le métier est en recrudescence. En effet, s’ils restent rares, les marqueteurs de paille sont aujourd’hui une vingtaine en France. Depuis quelques années, et grâce à Lison de Caunes, la marqueterie de paille est même de nouveau citée dans les programmes de certaines écoles.

Photos : détail de pied de table basse en marqueterie de paille (Valérie Colas des Francs), paravent marqueté dans l'esthétique de Félix Vallotton (Sabine Machabert).

Marqueterie de paille sur table basse détail pied
Marqueterie de paille paravent Felix Vallotton

Techniques de la marqueterie de paille : un art de la minutie

La marqueterie de paille ne nécessite aucune machine, tout est réalisé à la main, de A à Z. Les outils sont très simples : un plioir pour écraser et faire briller la paille, un scalpel pour la couper, pinceau et colle. Ce métier d’art demande en revanche beaucoup de minutie et de patience. Pour des motifs compliqués, on peut ne progresser qu’à un rythme de 2 cm2 par jour.

Il s’agit de plaquer des brins de paille de seigle, bord à bord, sur un support. Toutes les matières sont exploitables, bois, pierre, métal, plastique ou même cuir. La paille utilisée peut être de couleur naturelle ou teintée. Chaque fétu de paille de seigle est d’abord fendu avec l’ongle. Puis la paille ouverte est écrasée grâce au plioir. Cela permet d’aplatir, d’assouplir la matière, et d’en faire ressortir le brillant. Le marqueteur de paille encolle puis plaque chaque brin sur le support, toujours avec un plioir. Avec le scalpel, l’artisan d’art coupe les brins et crée des motifs lumineux comme l’éventail ou le demi-soleil, très présents dans le mouvement Art Déco. Il faut parfois travailler des motifs très fins, qui demandent de tailler le tiers ou le quart de la largeur normale d’un brin de paille. Pour des motifs complexes, le marqueteur peut effectuer un plaquage sur papier, qui est ensuite retaillé, et plaqué sur le support, comme pour ces plumes de marqueterie de paille.

Photos (de gauche à droite) plioir scalpel et pinceau de Sabine Machabert, ; Valérie Colas des Francs en train de tailler un fétu de seigle au scalpel ; motifs éventails ; plumes de marqueterie de paille.

Marqueterie de paille paravent Felix Vallotton
Marqueterie de paille outils plioir scalpel pinceau
Marqueterie de paille outils plioir scalpel pinceau
Marqueterie de paille coupe d'un fétu au scalpel

La paille de seigle, une matière fascinante

La plupart des marqueteurs de paille confient être fascinés par la paille de seigle. Il n’existe qu’un seul céréalier français, en Bourgogne, pour fournir les artisans d’art en paille de seigle. Pour les brins colorés, la paille a été trempée dans des bains de teinture. Chaque brin présente des nuances différentes.
La paille de seigle est une matière, simple, rustique, naturelle, mais qui propose des reflets étonnants. Sa brillance exceptionnelle est naturelle. Elle provient de la la silice présente dans le sol, que la céréale a absorbée en poussant. Cette silice agit naturellement comme un vernis. Une fois la marqueterie terminée, l’artisan d’art nettoie simplement la colle qui aurait débordé, et le brillant de la paille se suffit à lui-même.
La paille de seigle, douce et brillante, peut habiller toutes sortes d’objets, lampes, cadres, mais aussi bijoux, accessoires, ou même coques d’I Pad ou de téléphones.

Photos : fétus de paille de seigle colorés fendus et écrasés, bustier sirène en écailles de bois marquetées de paille de seigle bleue par Valérie Colas des Francs.

Marqueterie de paille coupe d'un fétu au scalpel
Marqueterie de paille motifs éventail

Sur ArtisanArt, retrouvez les créations des marqueteuses de paille Valérie Colas des Francs, qui a été l'élève du maître d'art Lison de Caunes, et Sabine Machabert, issue d'une famille de menuisiers, qui se spécialise dans la marqueterie de paille sur supports en bois.

Nos
Artisans

Valérie Colas des Francs

Marqueteuse de paille
France

Sabine Machabert

Marqueteuse de paille
France
Nos artisans, leurs savoir-faire : des pièces uniques à la portée de tous